Computer Art et chaînes de Markov

Workshop mené par l’artiste enseignant Gaëtan Robillard et par Thierry Mbaye, en partenariat avec La parcelle collective, Fablab de la Condition publique et l’Espace croisé centre d’art contemporain.

Les 9, 10 et 17 décembre 2019

 » Dans l’ère qui succède à la révolution algorithmique, la possibilité de programmer des machines à « état esthétique » renouvelle un ensemble de questions posées dès les années soixante et soixante-dix par les artistes pionniers du Computer Art. Que retenir de cette période ? Comment travailler avec les algorithmes dans un espace de pratique artistique ? Quel rapport établir alors avec un monde désormais constitué de processus statistiques et de calculs informatiques ? Comment adresse-t-on les images que produisent les machines ? Avec quel langage ? Qu’est-ce que ce processus de travail engendre dans la forme ?


À partir d’algorithmes, de l’environnement Processing et Paperwork/P5.js, nous travaillerons sur des processus algorithmiques qui génèrent images et textes. Dans cet espace, la règle est de travailler le caractère variable de processus calculatoires capables de générer des suites de signes pouvant éventuellement faire sens : des chaînes de Markov. C’est en travaillant la fréquence des signes selon des méthodes probabilistes que nous pourrons alors questionner une nouvelle forme de pratique.


Le but de ce workshop sera de produire un objet éditorial d’environ milles pages. « 

http://transat.stephanecabee.net/workshop-art-code-12-2019/